La seconde vie des églises

visionner

Chaque année, des édifices religieux à l’abandon sont vendus à des particuliers ou à des investisseurs. L’Eglise ou les mairies ne peuvent pas les conserver car leur entretien coûte trop cher. Après avoir été désacralisés dans les règles, ces lieux atypiques font l’objet de rénovations et de transformations parfois étonnantes, initiées par des passionnés. Tous n’ont pas la même idée sur la finalité du lieu, mais s’accordent sur un point : la préservation de ce patrimoine d’exception. Certaines reconversions – à l’instar de celle de l’hôtel Mercure à Poitiers, dans le département de la Vienne – sont particulièrement réussies.

telec

vous pourriez aussi aimer