Faites entrer l’accusé – Un couple presque parfait en replay streaming

Faites entrer l’accusé – Un couple presque parfait en replay streaming

Diffusé sur France 2 le dimanche 8 avril 2018 à 23:25 – Durée : 1 h 29

Pompier à Paris, Ludovic Chabé enchaîne les jours et les nuits de garde. Mais quand il rentre chez lui, en Picardie, le samedi 26 février 2005, une scène sidérante l’attend : sa femme morte, est allongée en pyjama, sur le carrelage du salon. Un foulard serré autour du cou.
La maison était fermée à clé de l’intérieur ; il n’y a pas eu d’effraction. Le mari appelle les secours en état de choc. L’affaire Chabé commence. Une affaire digne d’un roman de Gaston Leroux.
Le médecin appelé sur les lieux n’explique pas la mort de la jeune femme. Chute accidentelle ? Suicide ? Il y a quelques traces de sang près de la tête de Françoise et son visage est tuméfié. Mais la maison n’est pas mise sous scellés. L’hypothèse criminelle n’apparaît que deux jours plus tard, quand l’autopsie détermine que Françoise Chabé est morte asphyxiée. On l’a étranglée avec son foulard. Mais quand et qui ?
Un rodeur ? Autant déjouer le mystère de la chambre jaune !
Un collègue avec qui la jeune femme a eu une petite aventure ? Aurait-il tué Françoise pour mettre fin à sa liaison adultère, ou à un chantage ?
Le mari ? Les gendarmes le soupçonnent très vite. Car le veuf n’est pas resté longtemps éploré. Quelques semaines après la mort de sa femme, il consulte des tchats érotiques. Et puis, c’est son ADN qui a été retrouvé dans le nœud de l’étole. Et l’homme admet qu’il a reposé sa femme « lourdement » face contre terre sans tenter la moindre manœuvre pour la sauver. Étonnant pour un pompier professionnel ! Mais l’homme a un alibi. Il était de garde. L’heure de la mort ne colle pas avec son emploi du temps. Et après tout, il est assez normal de retrouver son ADN sur l’écharpe de sa femme…
Les gendarmes s’acharnent pourtant. Car le « petit couple sans histoires » n’allait pas aussi bien qu’il voulait le dire. Depuis quelques temps, la jeune femme semblait déprimée.
Après tout, le pompier a pu conduire plus vite qu’il ne le prétend, ce matin-là… Et il a fait des aveux avant de se rétracter !
Quant à l’ex-amant, il a menti sur son emploi du temps…
Deux hommes. Deux mobiles. Mais huit ans après la mort de Françoise, un seul se retrouvera dans le box. Il faudra toute la détermination de sa famille et de ses collègues pour le tirer des griffes de la justice !

visionner

TELECHARGER

letelechar
vous pourriez aussi aimer